L'aérotrain (août 2021)

Depuis mon plus jeune âge, j’étais intrigué par cette forme insolite que j’apercevais par la fenêtre du train, en rejoignant Limoges. Sur plusieurs kilomètres, cette étrange ligne de béton casse le paysage et intrigue. Les slogans anti-avortement (à l’époque), d’Europe Insoumise ou d’Extinction Rebellion (aujourd’hui) font naître de nombreuses questions.
Je n’ai jamais eu l’occasion ou pu m’approcher de cette ligne. Alors dans l’attente je me suis documenté. Il s’agit en fait de la ligne d’aérotrain de Jean Bertin. Pour tous les détails, d’autres site le font mieux que moi :  Wikipedia ou Aérotrain

Finalement j’ai pu m’y rendre en août 2021 avec T. de Glauque Land. Nous avons commencé par des prises de vues en soirée, puis de la peinture-lumière avec un drone. Le lendemain, nous avons pu admirer la structure de jour.

Il est assez particulier de se dire que ce projet de 1970 environ est  tombé dans l’oubli (trop énergétique, concurrence…) mais perdure toujours aujourd’hui par cet élément innocent. Innocent car il coûterait plus cher à démolir qu’à conserver. Il n’a été coupé qu’une seule fois pour laisser passer une autoroute. Seuls les agriculteurs du coin doivent être embêtés à devoir faire le tour des piliers lors de l’entretien de leurs parcelles.
Néanmoins, nous avons pu constater que dans les parties forestières, des travaux de conservation sont en cours en 2021.

T. et moi partons un soir de fin août. Alors que toutes les voitures filent vers Paris, nous prenons la direction du sud. La Beauce est énorme, plate et s’étend jusqu’à l’infini. Seules les immenses éoliennes casse le paysage du grenier à grain de la France.
Repérage de l’hôtel (non sans difficultés) et nous voilà repartir vers le début de la ligne d’aérotrain.

De près, la structure est impressionnante. Un artisite a peint une silhouette humaine blanche à chaque pilier. Étrange procession ! Alors que je réalise que je réalise enfin un rêve, nous trouvons de quoi monter sur une plateforme d’entretien. Nous englobons le paysage du regard : l’autoroute, le train, les éoliennes au loin…

Nous débutons nos prises de vues avec le drone. Pour commencer, nous aimerions le faire voler parallèlement à la structure. Mais la nuit tombe et l’appareil semble capricieux, ne s’éloigne pas trop de son maître, part dans d’autres directions… Finalement, nous optons pour le point de fin de la ligne et parvenons enfin à nos fins. T. se perche sur la ligne, moi au milieu du champ et des lapins.

Nous rendons hommage à Jean Bertin dans un envol en pose longue magnifique et respectueux (photo ci-dessus).

A LIRE

Notre visite vue par Glauque Land
Une vie en l’air de Philippe VASSET
Pentacycle de R.ZARKA et V.LAMOUROUX

A VOIR

• L’ensemble de mes photos sur Instagram ou Flickr
• Celles de Pierre-Henry MULLER
• En 1999 par Edouard BERGE
Des vidéos d’archives sur Youtube

Toutes les photos de la visite

Urbex - Aérotrain