Forêt d'Orléans (45)

Le temps d’un week-end, je m’évade en forêt d’Orléans. Cette immense étendu sylvestre de 35 000 hectares… Le poumon de la France ! Près de Chambon-la-Forêt, le drone s’envole, dégourdit ses ailes trop longtemps inactives. Le spectacle de l’horizon me paraît trop banal, alors j’oriente l’œil de Marie-Lima vers le sol. Et je découvre un sublime paysage d’arbres qui doucement glisse vers l’automne. Quelques précoces sont déjà jaunes ou oranges.

Mais surtout, je découvre la timidité naturelle des arbres. Ceux-ci semblent éviter de se toucher consciemment. Encore mal étudié, ce phénomène permettrait de tenir à l’écart maladies et parasites. Je vous laisse en découvrir plus sur Wikipédia.